Mot du Président

Chers Membres, chers amis sportifs,

​Au nom du comité du tennis club d’Embourg et en ma qualité de Président, je vous présente tous mes vœux de bonheur et de santé pour cette nouvelle année, qu’elle puisse être la concrétisation de projets qui vous tiennent à cœur, comme ce sera encore le cas pour notre beau club.

Après une année 2017 riche, et notamment sur un plan sportif avec les exploits de nos équipes dames et messieurs, ainsi que de belles performances individuelles, 2018 s’annonce tout aussi exaltante.

Nous sommes heureux d’avoir pu concrétiser en 2017 notre premier padel.

​Nous avons l’espoir de pouvoir voir se réaliser deux nouveaux projets en 2018. Le premier consiste en la réfection des terrains 1,2 et 3 par des nouveaux terrains que nous maintiendrons intégralement en terre battue au vu de leur situation privilégiée. Les abords et les clôtures de ces 3 terrains seront également complètement rénovés. Le deuxième projet devrait voir la concrétisation de deux nouveaux padels, ce qui nous permettra de pouvoir y associer toute une série de nouvelles manifestations telles que tournois, interclubs,…

​Les deux projets ont été introduits chez Infrasport au mois de décembre. Nous espérons en obtenir un feu vert dans les meilleurs délais. Une réunion préparatoire en octobre avec Infrasport et les autorités communales nous permet d’être optimistes quant à une issue favorable rapide. Pour rap- pel, sur un plan financier, 75% sont supportés par Infrasport, 12,5% par la commune, et le solde, soit 12,5%, par notre club.

Le temps passe et passe vite ! Nous en arrivons donc déjà pratiquement au terme de nos mandats respectifs. Deux ans, c’est court pour arriver à mettre en place toute une série de projets qui nous semblent importants pour notre club. Des étapes importantes ont déjà été réalisées notamment avec l’arrivée d’Anne Duchateau et Frédéric Bade qui nous permettent d’offrir une nouvelle structure d’encadrement pour nos jeunes. En 2019, d’autres choix importants devront s’opérer, notamment et en particulier sur l’option à prendre sur la couverture de terrains. Des éléments externes à notre club nous empêchent de pouvoir envisager à l’heure actuelle de prendre la décision qui nous semble optimale sur le choix technique de la couverture de terrains.

Olivier.